Noam Raz (Crédit : police israélienne)

Israël : les obsèques de Noam Raz prévues ce dimanche

Noam Raz, 47 ans laisse derrière lui sa femme et 6 enfants.

Noam Raz habitait la localité de Kida en Samarie. Il a servi pendant 23 ans dans l’unité d’elite de la police en tant que tireur d’elite, infirmier et combattant. Il a participé a des centaines d’opérations dangereuses et il y a un mois il a même sauvé la vie de son commandant en lui apportant les premiers secours d’urgence après que celui-ci ait été grievement blessé.

La censure militaire a aussi permis de diffuser la photo et l’identité du lieutenant colonel Mahmoud Hir A Din, 41 ans de  la localité druze de Hourfech,  brillant officier des commandos matkal qui est tombé au combat en protégeant ses compagnons d’armes il y a 4 ans lors d’une opération top secrète de l’unité a l’intérieur de la bande de Gaza. Il a reçu après sa mort une médaille de bravoure.

ES