(Crédit : Fondation du patrimoine du Mur Occidental)

Le président équatorien en visite en Israël, une première

Le président équatorien, Guillermo Lasso, effectue une visite ce mercredi en Israël. C’est une première dans l’histoire pour un chef de l’Etat équatorien. Le président Isaac Herzog l’a souligné mercredi lorsqu’il a accueilli Lasso et son épouse Maria de Lourdes Alcivar à « Jérusalem, la capitale d’Israël ».

Dans le cas de Lasso, Herzog n’a pas eu à insister sur ce point, car l’un des points saillants de sa visite – accompagné d’une délégation de 100 membres du gouvernement et d’hommes d’affaires ainsi que de 50 jeunes spécialisés dans l’innovation qui resteront en Israël pendant deux semaines à visiter des universités et à étudier des projets innovants – est d’inaugurer le Bureau équatorien pour la technologie et l’innovation à l’Université hébraïque de Jérusalem. Herzog a noté qu’il s’agit d’un pas en avant dans le renforcement des relations entre les deux pays.

Avant même sa rencontre avec Herzog, Lasso s’est rendu au Mur Occidental avec son entourage. À quelques exceptions près, l’Équateur est un ami d’Israël depuis même avant la création de l’État. L’Équateur était l’un des 33 États membres des Nations Unies qui ont voté pour la partition de la Palestine le 29 novembre 1947, ouvrant la voie à la création officielle de l’État d’Israël.

Gabriel Attal