La Radio Juive

La directrice des services de renseignement espagnols limogée après les révélations « Pegasus »

(Crédit : DR)

A la tête des services secrets espagnols depuis 2020, Paz Esteban a été déchue de son poste après avoir reconnu l’espionnage d’indépendantistes catalans au moyen du logiciel Pegasus, de l’entreprise israélienne NSO.

En avril, un institut canadien avait révélé que les téléphones d’une soixantaine de militants indépendantistes avaient été piratés entre 2017 et 2020 avec le logiciel Pegasus. En effet, ce logiciel, développé par une entreprise israélienne, est au cœur des controverses de cyber-espionnage politique, dont Emmanuel Macron avait aussi été victime.

La directrice des services secrets espagnols a avoué la semaine dernière avoir eu connaissance de l’espionnage de 18 politiciens catalans. Le scandale avait vu le jour en Espagne en 2022, lorsque le président du gouvernement espagnol et sa ministre de la Défense avaient, eux aussi, été espionnés avec ce même logiciel. 

Charlotte Adda

LE 10-05-22 - 14:32