(Crédit : groupe Mitrelli)

De l’eau potable en Afrique grâce à la technologie israélienne

Les habitants des villages africains reculés n’auront plus à marcher plus d’une demi-heure juste pour laver leurs vêtements, prendre une douche ou chercher de l’eau pour cuisiner, grâce à une technologie israélienne qui permet d’apporter des infrastructures d’eau dans les zones rurales du continent.

Owini, une filiale du groupe Mitrelli, en collaboration avec le ministère angolais de l’énergie et de l’eau, a récemment apporté des infrastructures d’eau accessibles à un autre village africain rural grâce à une technologie de purification de l’eau fabriquée en Israël, qui vise à placer des infrastructures d’eau accessibles à une distance de pas plus de 100 mètres du centre d’un village. Dans le cadre de ces projets, Owini a pu rendre l’eau plus accessible dans plus de 200 villages à travers l’Angola.

Le village – Bita Tanque – qui est situé dans la province de Luanda, la capitale de la ville d’Angola, souffre depuis des années d’un approvisionnement irrégulier en eau. En fait, les habitants devaient à chaque fois descendre jusqu’à la rivière voisine – une marche de 2500 m dans chaque direction – juste pour accéder à l’eau pour se doucher et cuisiner. Après deux ans de travaux d’infrastructure, les habitants peuvent désormais profiter d’un flux constant d’eau pure et potable, conformément aux normes sanitaires israéliennes. L’eau est accessible par des fontaines publiques disséminées dans le village, chacune contenant quatre robinets.

Gabriel Attal