(Crédit : DR)

Le chef de l’ONU appelle à désarmer le Hezbollah à 10 jours des élections au Liban

Le chef de l’ONU, Antonio Guterres, s’est dit préoccupé par le Hezbollah et a appelé à des élections « libres, équitables, transparentes et inclusives » pour le peuple libanais. Le pays devrait se rendre aux urnes le 15 mai pour la première fois depuis l’explosion du port de Beyrouth en 2020, un incident qui a déclenché des manifestations, des violences sectaires entre les membres des factions politiques libanaises et des réactions négatives contre la corruption du gouvernement.

António Guterres a également affirmé que l’emprise du Hezbollah sur « des capacités militaires sophistiquées échappant au contrôle du gouvernement libanais reste un sujet de grave préoccupation », selon le Washington Post. Il a exhorté Beyrouth à « intensifier ses efforts pour obtenir un monopole sur la possession d’armes et l’utilisation de la force sur tout son territoire » et a appelé les autres nations à encourager le Hezbollah à passer d’une faction armée à « un parti politique uniquement civil ». « Je continue d’exhorter le gouvernement et les forces armées libanaises à prendre toutes les mesures nécessaires pour interdire au Hezbollah et aux autres groupes armés d’acquérir des armes et de renforcer les capacités paramilitaires en dehors de l’autorité de l’État. »

Gabriel Attal