(Crédit : département d'Etat)

Ambassadeur américain : j’accorde « beaucoup de crédit » à Israël pour sa gestion des tensions à Jérusalem

L’ambassadeur américain en Israël a déclaré mardi qu’il accordait au gouvernement israélien « beaucoup de crédit » pour sa gestion des tensions à Jérusalem au cours du mois dernier alors qu’il est rare que Pessah, Pâques et le Ramadan tombent en même temps. « Je pense que les choses se sont plutôt bien passées », a affirmé l’ambassadeur Thomas Nides lors d’un événement organisé par le Conseil de l’Atlantique.

Nides a indiqué avoir passé beaucoup de temps avant avril à parler avec des dirigeants israéliens, palestiniens, jordaniens et égyptiens pour désamorcer les tensions dans la capitale. « Nous étions assez nerveux », a-t-il précisé, ajoutant que les pourparlers portaient sur les efforts « pour essayer de garder les choses calmes sur le mont du Temple ».

L’envoyé a également remercié la secrétaire d’État adjointe par intérim pour les affaires du Proche-Orient Yael Lempert et le secrétaire d’État adjoint adjoint aux affaires israéliennes et palestiniennes Hady Amr, qui sont venus dans la région la semaine dernière et ont rencontré toutes les parties dans un effort pour assurer le calme. Nides a reconnu que « ce n’était pas parfait » mais a dit qu’il se sentait « vraiment bien » de la façon dont Israël a géré le mois dernier.

Gabriel Attal