La Radio Juive

Le plus haut gradé américain favorable au maintien des Gardiens de la Révolution dans la liste terroriste

(Crédit : Wikipédia)

C’est un des points clé en discussion pour relancer l’accord sur le nucléaire iranien. Le général Mark Milley, ne participe pas aux négociations mais en évoquant spécifiquement la Force Al-Qods, et non les Gardiens de la révolution dans leur ensemble, le chef d’Etat-major américain pourrait éventuellement avoir donné une indication sur un possible compromis. Il s’est exprimé jeudi au cours d’une audition au Congrès. Il a pris soin de préciser qu’il ne s’agissait que de son opinion personnelle et qu’il l’exprimait publiquement car en tant que militaire, il a pour obligation de répondre aux questions que lui posent des élus américains.

Quant au négociateur américain Rob Malley, il déclarait le mois dernier que les Gardiens resteraient « sanctionnés par la loi américaine » même en cas d’accord et que la « perception » qu’en ont les Etats-Unis demeurerait « inchangée ».

LE 08-04-22 - 10:33