(Crédit: DR)

Attentat rue des rosiers : le seul suspect de la justice française restera en détention

Le pourvoi contre la prolongation de détention d’Abou Zayed a été rejeté. La justice le soupçonne d’être l’un des tireurs de cet attentat qui a fait six morts et vingt-deux blessés le 9 août 1982. Une grenade avait été jetée dans le restaurant Jo Goldenberg, dans le Marais à Paris, puis une fusillade avait éclaté.

La justice française a émis trois autres mandats d’arrêt internationaux visant deux suspects localisés en Jordanie, dont le cerveau présumé de l’attentat, et un troisième en Judée-Samarie. La Jordanie a refusé à plusieurs reprises leur extradition.