(Crédit : ambassade des Emirats Arabes Unis à Washington)

Israël, les États-Unis et les Émirats arabes unis encouragent le dialogue interreligieux

Les Émirats arabes unis, Israël et les États-Unis ont lancé lundi 28 mars un programme visant à promouvoir le dialogue interconfessionnel et interculturel et à lutter contre l’intolérance et la haine religieuses lors de la réunion inaugurale du Groupe de travail trilatéral sur la coexistence religieuse à Dubaï.

Résultat direct des accords historiques d’Abraham, le groupe a été annoncé en octobre dernier lors de la première réunion trilatérale des ministres des Affaires étrangères des trois pays.

Travaillant avec des gouvernements engagés, des organisations établies, des organisations philanthropiques dévouées et des dirigeants dynamiques de la région, le groupe de travail soutiendra une gamme d’initiatives dans des domaines tels que l’éducation, les programmes pour les jeunes et la coexistence religieuse. Certaines de ces activités seront lancées cette année. Le ministre émirati de la Santé Abdul Rahman Al Owais, le ministre israélien du Renseignement Elazar Stern et le sous-secrétaire d’État américain Uzra Zeya représentaient leurs gouvernements respectifs.

« Les Accords d’Abraham sont devenus la force la plus importante pour un changement positif au Moyen-Orient. Pour réaliser leur plein potentiel, nous devons renverser la méfiance, les idées fausses et les appréhensions de longue date les uns envers les autres. Nous devons trouver de nouvelles façons d’encourager l’engagement entre les peuples qui relie les religions, les cultures et les nationalités », a déclaré le ministre des Émirats arabes unis, Al Owais.

Gabriel Attal