La Radio Juive

La 4e dose réduit les décès dus au coronavirus de 78% selon une étude israélienne

(Crédit : MDA)

De nouvelles recherches israéliennes indiquent que les quatrièmes injections du vaccin contre le coronavirus Pfizer-BioNTech ont considérablement réduit les décès dans la population âgée d’Israël pendant la vague Omicron. Les Israéliens qui ont complété leur triple protection par un quatrième vaccin ont réduit leurs risques de décès de 78 %, selon la caisse de santé Clalit et Sapir College.

Cela a été calculé en étudiant les taux de mortalité chez les Israéliens âgés de plus de 60 ans qui étaient quatre mois après leur troisième vaccin, sur une période de 40 jours pendant la vague Omicron. Pour cinq décès parmi ceux qui n’ont pas reçu un quatrième vaccin, il n’y a eu qu’un seul décès parmi ceux qui l’ont fait.

L’étude, qui a été publiée en ligne mais pas encore évaluée par des pairs, intervient trois mois après qu’Israël s’est lancé sur la scène internationale en introduisant un deuxième rappel pour les personnes âgées, les personnes à risque et le personnel médical.

Gabriel Attal

LE 28-03-22 - 13:38