La Radio Juive

Gantz exhorte les États-Unis à maintenir les Gardiens de la révolution islamique d’Iran sur la liste terroriste

(Crédit : ministère de la Défense)

Le ministre de la Défense israélien, Benny Gantz, s’est joint ce lundi à l’appel pour maintenir le Corps des gardiens de la révolution iraniens sur la liste des organisations terroristes des États-Unis, tout en appelant à une coopération accrue avec Washington. S’exprimant lors d’une conférence Ynet « Peuple d’Israël », Gantz a déclaré que le CGRI est « une organisation terroriste et devrait être considérée comme telle ». « La deuxième chose qu’il est important de comprendre est que nous devons coordonner nos actions et nos positions avec les États-Unis et les exprimer sans équivoque », a-t-il affirmé. « Je pense qu’en fin de compte, nos relations stratégiques avec les États-Unis, l’Occident et les autres pays de la région, ne devraient pas se faire sur Twitter… C’est ce que je fais. Je suis en contact avec des responsables américains et je me rends dans des pays qui ont des relations avec Israël et dans d’autres qui n’en ont pas », a-t-il indiqué. Le ministre de la Défense a décrit l’Iran comme plus qu’un « problème régional », ajoutant que Téhéran et ses ambitions nucléaires sont un « problème mondial et une menace existentielle pour Israël ».

Gantz a également critiqué ce qui semble être une renaissance imminente de l’accord nucléaire de 2015 entre les puissances mondiales et l’Iran. « Cet accord n’est pas bon, il a plusieurs lacunes, que nous soulignons dans nos groupes de travail avec les Américains. »

Gabriel Attal

LE 21-03-22 - 16:45