Antonio Guterres, le secrétaire général de l'ONU (Crédit : DR)

Le secrétaire général de l’ONU dénonce les violations du Hezbollah à la frontière nord d’Israël

Dans un rapport débattu hier au siège des Nations-Unis à New-York, Antonio Guterres a affirmé : « Les allégations de transfert d’armes à des acteurs non étatiques se poursuivent et restent très préoccupantes ».

Le groupe terroriste libanais ne respecte pas la résolution 1701 qui a mis fin à la seconde guerre du Liban en 2006, en fixant les conditions du cessez-le-feu. Selon le secrétaire général de l’ONU, « Les transferts d’armes au Hezbollah, les survols israéliens de l’espace aérien libanais et le manque de liberté de mouvement des casques bleus continuent de susciter des inquiétudes ».

L’armée libanaise est censé être le seul groupe armé du pays, mais le Hezbollah continue d’opérer et de s’armer le long de la frontière israélienne.

ES