(Crédit : FDI)

Tsahal démolit les maisons des suspects de l’attentat de Homesh en Judée-Samarie

Les forces israéliennes ont échangé des tirs avec des hommes armés palestiniens dans la nuit du lundi 7 au mardi 8 mars à Homesh dans le nord de la Judée-Samarie alors qu’elles démolissaient les maisons de deux terroristes présumés, a annoncé l’armée ce mardi matin. Muhammad Youssef Jaradat et Ghaith Ahmed Yassin Jaradat, tous deux du village de Silat al-Harithiya, sont accusés d’appartenir à une cellule du Jihad islamique palestinien qui a abattu Yehouda Dimentman près de l’avant-poste de Homesh en décembre. Deux autres Israéliens ont été légèrement blessés dans la fusillade.

Les Forces de défense israéliennes ont déclaré que l’armée avait rasé la maison du premier et détruit un étage de la maison dans laquelle vivait le second. Selon l’armée, des dizaines de Palestiniens se sont révoltés pendant les démolitions et ont lancé des pierres, des bombes incendiaires et des engins explosifs improvisés sur les soldats, qui ont riposté avec des moyens de dispersion des émeutes et des tirs à balles réelles.

Tsahal a affirmé que des Palestiniens armés avaient également tiré sur des soldats. Les soldats « ont répondu par le feu et ont réussi leur mission », a indiqué un communiqué de l’armée. Certains médias palestiniens ont indiqué qu’une personne avait été tuée, mais il n’y a eu aucune confirmation officielle des autorités.

Gabriel Attal