La Radio Juive

Le roi Abdallah de Jordanie a gardé des comptes bancaires secrets en Suisse pour cacher de vastes richesses

(Crédit : DR)

Le roi Abdallah II de Jordanie a détenu pendant des années des comptes bancaires massifs au Credit Suisse, une banque suisse connue pour assurer le secret des clients haut de gamme, pendant une période au cours de laquelle son pays a souffert de troubles économiques et politiques, selon le quotidien britannique The Guardian.

Le roi Abdallah était en possession d’au moins six comptes auprès de la banque, dont un qui valait à un moment donné 230 millions de francs suisses (251 millions de dollars), tandis que sa femme avait un autre compte. Certains des comptes remontent à 2011.

Les avocats du roi Abdallah II et de la reine Rania ont affirmé que leurs clients avaient respecté toutes les lois fiscales applicables, qu’il n’y avait eu aucun acte répréhensible de la part du couple et que la majeure partie de la richesse des comptes bancaires avait été héritée du père du roi Abdallah II, selon au rapport.

L’économie jordanienne, bien que solide par rapport à celle de nombreux autres pays du Moyen-Orient, a été négativement affectée par le coronavirus, se contractant de 1,6 % en 2020, selon la Banque mondiale. Le roi Abdallah, quant à lui, a été poursuivi par des allégations de corruption ces dernières années.

Grâce à la publication des Panama Papers, il a été révélé qu’il avait secrètement acheté 14 maisons de luxe – pour une valeur totale estimée à 106 millions de dollars – aux États-Unis et au Royaume-Uni entre 2003 et 2017, par l’intermédiaire de sociétés écrans.

Gabriel Attal

LE 21-02-22 - 19:00