La Radio Juive

Le directeur de l’AIEA affirme aider l’Arabie saoudite et l’Egypte à développer l’énergie nucléaire

(Crédit : Twitter)

Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique, Rafael Grossi, a déclaré ce mercredi que son organisation aidait l’Arabie saoudite et l’Égypte à développer l’énergie nucléaire. Grossi a pris la parole lors d’une conférence en Arabie saoudite.

Le ministre saoudien de l’Énergie, le prince Abdulaziz bin Salman, a affirmé au Sommet sur les minéraux du futur à Riyad en janvier que le pays avait l’intention d’utiliser ses vastes gisements de minerai d’uranium pour développer l’énergie nucléaire. « Permettez-moi d’être très précis à ce sujet, nous avons une énorme quantité de ressources d’uranium que nous aimerions exploiter et nous le ferons de la manière la plus transparente, nous ferons appel à des partenaires », a indiqué Abdulaziz lors de la conférence du 12 janvier.

Il a indiqué que le pays publierait bientôt les détails de sa stratégie énergétique, y compris les solutions d’énergie verte. L’Arabie saoudite travaillerait déjà sur les technologies nucléaires avec la Chine. Israël se méfie des projets saoudiens de développer un programme nucléaire et a exprimé ces inquiétudes aux responsables américains de la sécurité et du renseignement en août 2020, a rapporté à l’époque le site d’information Walla.

Gabriel Attal

LE 16-02-22 - 18:15