La Radio Juive

La police philippine déjoue un plan du Hamas visant des Israéliens dans le pays

(Crédit : capture d'écran Facebook)

La police nationale philippine (PNP) a découvert ce mardi le prétendu plan du Hamas de « prendre pied » aux Philippines en incitant à la violence qui cible les Israéliens dans le pays. Le rapport a été publié dans le quotidien philippin Philippine Daily Inquirer, et le complot a été dévoilé grâce à une information révélée par un contact local d’un groupe basé en Palestine dans le pays.

Le PNP, citant un rapport du directeur du groupe de renseignement, le brigadier général de police Neil Alinsangan, a déclaré : « Notre source philippine a identifié l’agent du Hamas comme étant » Bashir « qui aurait tenté de s’implanter aux Philippines avec des promesses de soutien financier à une menace locale. groupes comprenant des extrémistes militants ayant des liens avec les organisations terroristes internationales ». « La coordination et le partage d’informations avec les homologues étrangers et locaux ont révélé que le vrai nom de Bashir est « Fares Al Shikli » qui, prétendument, est le chef de la section de liaison étrangère du Hamas. Il a également une notice rouge d’Interpol et est accusé d’une infraction de soutien logistique au terrorisme », a ajouté Alinsangan. Le PNP a également révélé que la source philippine avait effectué plusieurs voyages en Malaisie de 2016 à 2018, où il avait rencontré « Bashir » pour discuter de la possibilité d’organiser des attaques contre des Israéliens dans le pays en échange d’une aide financière du Hamas.

«C’est en 2016 que Fares Al Shikli a commencé à le préparer en tant que contact local aux Philippines et lui a présenté une formation théorique à la fabrication de bombes lors d’une de leurs réunions en Malaisie. Fin 2017, Fares Al Shikli a exprimé son intention avec la source de recruter des Philippins ayant des liens avec des groupes de menace locaux qui seront utilisés pour tuer des Juifs présents dans le pays, organiser des rassemblements dans des ambassades sélectionnées et diffuser de la propagande vidéo en échange d’un soutien financier », dit le PNP.

Gabriel Attal

LE 15-02-22 - 12:30