La Radio Juive

Brigitte Kuster sur Radio J : « Les débats où Valérie Pécresse est excellente, vont venir »

(Crédit : DR)

Brigitte Kuster, députée Les Républicains de Paris, était au micro de Christophe Barbier ce lundi matin dans l’émission « Le Barbier du matin » à 7h45 sur Radio J. Elle est revenue sur la campagne présidentielle de Valérie Pécresse. 

Le meeting de Valérie Pécresse était attendu comme un tournant. Pourtant, les critiques  de la classe politique ont fusé. La candidate de la droite l’a dit : le meeting n’est pas son exercice idéal. « On ne peut pas résumer à un meeting où certains auraient été déçus. Il y a une ferveur derrière. Ce n’est pas l’exercice dans lequel elle est le plus à l’aise. Les débats où Valérie est excellente, vont venir. Il y a une partie de notre électorat qui est sensible aux sirènes d’Eric Zemmour et d’autres à celles de Macron. Une face à face avec Zemmour serait à l’avantage de Pécresse, c’est sûr », a expliqué Brigitte Kuster.  

La tension monte encore en Ukraine. Depuis vendredi soir, les Etats-Unis ne cessent d’alerter sur la possibilité de voir la Russie lancer des hostilités avant la fin des Jeux  olympiques. Des déclarations qui ont déclenché une série d’appels entre dirigeants ce  week-end. Interrogée sur la nécessité de croire à cette mise en garde américaine, la  députée LR de Paris reste prudente. « Je ne suis pas habilitée à répondre. On assiste à une surenchère. Avec l’impression qu’on ne maîtrise plus. Soyons humbles. Comment  pourrais-je savoir ce que Biden a dans la tête ? ».  

Enfin, elle a réagi aux propos polémiques sur Eric Zemmour du candidat écologiste Yannick Jadot, invité ce dimanche du Forum Radio J présenté par Frédéric Haziza. Yannick  Jadot s’est livré à une charge virulent à l’encontre du candidat de Reconquête. Ce  dernier « fait le juif de service pour les antisémites », a estimé le candidat écologiste à la  présidentielle face à Frédéric Haziza. « C’est une mauvaise polémique. C’est incompréhensible et certainement pas au niveau du débat politique. ‘Le bougnoule de  service’, ‘la femme de service’… Ça n’a pas de raison d’être », a déclaré Brigitte  Kuster.

Alexandra Senigou

LE 14-02-22 - 09:53