La Radio Juive

Affaire Pegasus : la police israélienne n’a pas espionné illégalement des citoyens israéliens

(Crédit : DR)

Pour l’instant l’enquête sur cette affaire ne donne rien de nouveau.

Le Mossad et le Shin Bet ont été chargés des investigations après des informations dans la presse sur l’usage du fameux logiciel Pegasus et le piratage de téléphones portables, ceux de 26 personnalités, des politiques, des militants ou des journalistes. La seule irrégularité concerne un témoin-clé dans le procès pour corruption contre l’ancien Premier ministre, Benyamin Netanyahou.

ES

LE 13-02-22 - 09:04