La Radio Juive

Hassen Chalghoumi sur Radio J à propos du Forum sur l’islam de France : « Il faut inviter tout le monde y compris les femmes imames »

(Crédit : DR)

Hassen Chalghoumi, imam de Drancy, était ce mardi matin au micro d’Ilana Ferhadian à 8h35 dans le Morning de Radio J. Il est revenu sur le Forum de l’islam de France (Forif), lancé samedi dernier.  

Le nouveau pari du gouvernement et plus particulièrement de Gérald Darmanin est clair : enfin trouver un partenaire officiel pour piloter les dossiers sensibles liés à la pratique de la religion  musulmane en France. Le Forif doit permettre de gérer de façon plus pragmatique les questions  liées au statut et de la formation des imams, mais aussi aux aumôneries, aux actes anti musulmans ou encore à l’application de la récente loi sur les séparatismes. « C’était une initiative  importante, il fallait retourner sur le terrain, dans les petites mosquées des départements. Le Président de la République et son Premier ministre ont bien compris l’enjeu de l’islamisme et de  l’ingérence étrangère en France. Le Forif donne la parole aux acteurs de terrain », a expliqué Hassen Chalghoumi.  

Dans son dernier livre, l’imam de Drancy dénonce que « l’Islam des lumières » soit financé par l’étranger. La grande mosquée de Paris, qui appartient aux algériens, le RMF qui appartient au Maroc, sans compter les associations turques ou encore le CFCM qui n’existe plus mais qui était  proche des Frères Musulmans. « Ces organisations étrangères ont leur part de responsabilité. Je souhaite mettre en place une formation pour donner un cadre aux imams de France et les libérer de cette influence étrangère », a-t-il indiqué.  

Beaucoup d’hommes ont participé au forum de l’islam de France comme Kamel Kabtane, ou  encore l’essayiste Hakim El Karoui. A contrario, les femmes imames telles qu’Eva Janadin et  Anne-Sophie Monsinay, par exemple, qui défendent l’imamat des femmes, n’ont pas été  conviées. Une erreur pour Hassen Chalghoumi. « Il faut inviter tout le monde qui participe à faire grandir cet ‘islam de lumière’ y compris les femmes imames. La femme a sa place dans l’islam et elle doit être mise en avant. Cette France de Jaurès va permettre le développement d’un islam  laïc et chaque action en ce sens doit être encouragée », a souligné Hassen Chalghoumi.

Alexandra Senigou

LE 08-02-22 - 11:00