(Crédit : DR)

Abbas : les pourparlers avec les Israéliens servent nos intérêts, mais « ne remplacent pas » le processus de paix

Le président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré dimanche soir lors d’une rare réunion de la direction de l’Organisation de libération de la Palestine que les récentes réunions entre de hauts responsables israéliens et palestiniens servaient les intérêts palestiniens mais ne se substituaient pas au processus de paix. « Ce ne sera pas une alternative à nos demandes d’une solution politique conforme au droit international et à la fin de l’occupation », a affirmé Mahmoud Abbas. « Nous avons des contacts avec des ministres et des responsables israéliens… pour résoudre des problèmes qui servent les intérêts de notre peuple. »

Il y a eu une série de réunions entre les principaux ministres israéliens et les dirigeants de l’AP depuis que le nouveau gouvernement israélien a pris le pouvoir l’année dernière, notamment le ministre de la Défense Benny Gantz qui a accueilli Abbas chez lui  C’était la première fois que le dirigeant palestinien s’entretenait avec un haut responsable israélien en Israël depuis 2010.

L’Etat hébreu a indiqué que les réunions étaient axées sur la coordination de la sécurité et les efforts pour améliorer la situation économique des Palestiniens. Alors que les Palestiniens ont également insisté sur le fait que les pourparlers portaient sur « la création d’un horizon politique ».

Abbas a fait ces remarques lors d’une réunion du Conseil central de l’OLP, qui se réunit pour pourvoir les postes de direction vacants dans l’organisation pan-palestinienne. Mais la plupart du spectre politique palestinien n’est pas présent, et certaines factions importantes ont annoncé leur intention de boycotter le rassemblement.

Gabriel Attal