La Radio Juive

Ivan Rioufol fait scandale en affirmant que le ghetto de Varsovie a été construit pour « préserver les juifs du typhus »

(Crédit : DR)

Lors d’une discussion sur le plateau de l’Heure des Pros sur Cnews mardi 1er février, Ivan Rioufol, journaliste et éditorialiste au Figaro, habitué de l’émission de Pascal Praud, s’est essayé à une comparaison des plus douteuses entre le sort des non-vaccinés et celui des juifs enfermés dans le Ghetto de Varsovie durant la Seconde Guerre mondiale.

Ivan Rioufol était invité à réagir sur des déclarations de Didier Raoult concernant le “pourcentage égal de contaminés non-vaccinés au Covid-19 avec celui de contaminés vaccinés”.

En rebondissant sur les propos du professeur Raoult, le journaliste du Figaro entame alors une comparaison entre le ségrégationnisme hygiéniste mis en place par les Nazis à Varsovie et la politique de l’État français à l’égard des non-vaccinés : “Rappelez-vous que quand le Ghetto de Varsovie a été créé en 1940, c’était un lieu de contaminés, un lieu hygiéniste pour préserver du typhus, la comparaison s’arrête là, mais malgré tout, cette ségrégation [des non-vaccinés] qui s’est installée au nom d’un hygiénisme d’État est tout à fait totalitaire”. 

Les propos ont choqué des centaines de personnes telles que l’ancienne ministre de la Culture Aurélie Filippetti ou le philosophe, Bernard-Henri Levy, qui a exigé des « excuses ». Choquée par la séquence et les propos du journaliste, SOS Racisme a donc décidé de saisir le CSA. L’association a également demandé ”à la chaîne et son journal de s’excuser pour la gravité des mots employés ». La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) a, elle, dénoncé “des débats surréalistes et à une totale confusion intellectuelle”.

Gabriel Attal

LE 04-02-22 - 12:45