(Crédit : DR)

NSO aurait donné de l’argent à une société de sécurité américaine pour l’accès aux réseaux cellulaires

La société israélienne NSO aurait offert à une entreprise américaine de sécurité des téléphones portables des « sacs d’argent » pour accéder aux réseaux cellulaires dans tout le pays, selon le Washington Post. L’offre aurait été révélée par un dénonciateur qui a décrit la rencontre entre les représentants des deux entreprises dans des déclarations confidentielles au ministère américain de la Justice, vues par le quotidien américain.

L’expert en sécurité Gary Miller a affirmé que l’offre avait été faite en août 2017 à son employeur de l’époque, la société californienne Mobileum, qui fournit des services de sécurité aux entreprises de téléphonie mobile. Miller a indiqué que les responsables du NSO impliqués tentaient d’accéder au réseau SS7, qui est utilisé par les sociétés de téléphonie mobile pour acheminer les appels et les services lorsque leurs utilisateurs voyagent en dehors des États-Unis.

Miller a expliqué que les responsables du NSO ont affirmé qu’ils cherchaient à accéder au réseau SS7 afin que leurs clients puissent enquêter sur des actes criminels. Le rapport indique également que des sources ont confirmé au journal qu’une enquête criminelle du ministère américain de la Justice était en cours sur NSO concernant l’utilisation présumée de la technologie de l’entreprise pour pirater illégalement les téléphones de journalistes, de dissidents politiques et d’autres personnalités publiques. Il y a eu des rapports précédents d’enquêtes par les autorités américaines l’année dernière ; il n’était pas clair s’il s’agissait de la même enquête.

Gabriel Attal