(Crédit : DR)

Whoopi Goldberg provoque un tollé en disant que « la Shoah n’est pas une question de race »

Dans un échange lundi avec ses co-animateurs sur « The View » qui a déclenché un tollé, l’actrice et productrice Whoopi Goldberg a affirmé que « la Shoah n’est pas une question de race », mais plutôt « l’inhumanité de l’homme envers l’homme ». Le panel discutait de la suppression par un conseil scolaire du Tennessee du livre sur la Shoah « Maus » de son programme plus tôt ce mois-ci. Les cinq co-animateurs se sont opposés à la décision du conseil, affirmant que les mémoires graphiques acclamés devraient être enseignés dans les salles de classe; mais Goldberg différait fortement de ses collègues sur la question de savoir exactement pourquoi la Shoah devrait être enseigné aux étudiants.

« Si vous allez faire cela, alors soyons honnêtes à ce sujet », a affirmé Goldberg, avant de préciser que « ces [juifs et nazis] sont deux groupes de personnes blanches ». La co-animatrice Joy Behar s’y est opposée, arguant que les nazis « considéraient les Juifs comme une race différente ». La co-animatrice invitée Ana Navarro a affirmé qu' »il s’agit de la suprématie blanche, il s’agit de s’en prendre aux Juifs et aux Tziganes ». Mais Goldberg a continué à parler. « Dès que vous en faites une course, vous descendez cette ruelle », a-t-elle poursuivi, alors que les producteurs de l’émission commençaient à jouer de la musique comme signal pour passer aux publicités.

Les commentaires de Goldberg ont déclenché un tollé sur Internet. Elle s’est ensuite excusée. Les commentaires de Goldberg interviennent au milieu d’une réflexion nationale plus large sur la Shoah et l’éducation raciale, alors que de nombreux militants conservateurs se sont battus pour restreindre l’enseignement de sujets liés à la race dans les écoles, tandis que certains Juifs américains ont exprimé leur malaise à s’identifier comme simplement « blancs ».

Le mémorial de la Shoah – Yad Vashem a invité Whoopi Goldberg à visiter le musée afin d’en savoir plus sur les causes de la Shoah. Le directeur du musée, Dani Dayan, affirmé que son propos controversé était « une indication malheureuse d’une incompréhension fondamentale de la nature de la Shoah et de l’antisémitisme ». Il ajoute : « Nous ne devons pas mâcher nos mots ; les gens ont besoin de savoir ce qui a conduit à la Shoah, la campagne meurtrière sans précédent visant à anéantir l’ensemble du peuple juif, sa religion, sa culture et ses valeurs par les nazis et leurs collaborateurs, principalement en raison de la croyance infondée que les Juifs étaient leur ennemi racial le plus important et extrêmement dangereux. » Il indique que les excuses de Goldberg étaient importantes, mais il lui adresse « une invitation personnelle à en savoir plus sur les causes, les événements et les conséquences de la Shoah ici à Yad Vashem ».

Gabriel Attal