(Crédit : police israélienne)

Israël détruit la maison du terroriste ayant tué Eli Kay à Jérusalem

Les forces de sécurité israéliennes ont démoli mardi la maison d’un terroriste palestinien qui a tué un immigrant sud-africain en Israël lors d’une attaque terroriste meurtrière en novembre dernier dans la vieille ville de Jérusalem. Fadi Abu Shkhaydam a ouvert le feu sur plusieurs Israéliens dans les ruelles de la vieille ville, tuant Eliyahou Kay et en blessant quatre autres, dont deux grièvement. Les agents de la police des frontières ont riposté, tuant l’agresseur.

Ce mardi, des agents ont démoli l’intérieur de la maison d’Abu Shkhaydam et scellé l’entrée – une pratique parfois utilisée par les forces de sécurité lorsqu’un agresseur vit dans un appartement plutôt que dans une maison. La police a déclaré qu’environ 150 agents étaient impliqués dans l’opération de démolition de la maison. Dans un communiqué, la police a affirmé que les policiers avaient été attaqués sur les lieux et que des « moyens de dispersion » avaient été utilisés.

L’armée a lancé le processus de démolition de la maison d’Abou Shkaydam dans le camp de réfugiés de Shuafat à l’est de Jérusalem peu après l’attaque. Sa famille a fait appel de la décision devant le tribunal, mais leurs demandes ont été rejetées.

Fadi Abu Shkhaydam, terroriste ayant tué Eli Kay et blessé 4 autres jeunes (Crédit : Facebook)

Gabriel Attal