(Crédit : conseil régional de Huwara)

Des habitants israéliens d’implantations attaquent des Palestiniens à Huwara en Judée-Samarie

Des habitants d’implantations ont vandalisé lundi des magasins, des maisons et des véhicules le long de la route 60 dans la ville palestinienne de Huwara, en Judée-Samarie, lors d’une violente attaque qui a fait trois blessés palestiniens. L’armée a affirmé « qu’il y a eu une altercation entre les résidants et les Palestiniens, au cours de laquelle plusieurs véhicules et commerces palestiniens à Huwara ont été endommagés ».

« L’altercation a commencé lorsqu’un certain nombre de véhicules circulant en convoi sur la route 60 à travers les Huwara ont lancé des pierres » causant d’importants dégâts, a indiqué l’armée. La police a précisé qu’elle enquêtait sur l’incident.

L’événement survient quelques jours seulement après que des colons ont attaqué des militants de gauche dans la même région de Judée-Samarie, les frappant avec des gourdins et des pelles et incendiant l’un de leurs véhicules. Le ministre de la Défense Benny Gantz (Kakhol lavan) a condamné la violence nationaliste.

« Les récents incidents impliquant des violences à motivation nationaliste en Judée-Samarie sont graves et j’ai l’intention d’agir fermement contre eux. Quiconque lance des pierres, met le feu à des véhicules et utilise des armes [à des fins de violence] est un terroriste et sera traité comme tel », a déclaré Gantz. « J’ai récemment initié plusieurs réunions pour discuter de cette question, et nous nous trouvons actuellement au sommet du processus pour renforcer nos troupes sur le terrain, pour construire des forces avec la police et le Shin Bet (Agence de sécurité israélienne), et pour déterminer procédures opérationnelles et judiciaires face à de tels incidents. »

Gabriel Attal