(Crédit : Yesh Din)

Des dizaines d’habitants d’implantations attaquent des Palestiniens en Judée-Samarie

Des extrémistes juifs ont attaqué des Palestiniens et des militants israéliens de gauche à Burin en Judée-Samarie ce vendredi matin avec des gourdins et des pierres, blessant au moins six personnes et incendiant une voiture, selon la police, des témoins et des images de la scène. L’armée et la police israéliennes ont été appelées sur les lieux après le début de l’attaque, mais sont arrivées après que les auteurs aient apparemment pris la fuite. Un porte-parole de la police a affirmé que des policiers enquêtaient sur l’incident. « La police agira avec détermination et force pour trouver les contrevenants, les capturer et les traduire en justice », a-t-il indiqué.

Des militants israéliens affiliés aux Rabbins pour les droits de l’homme ont précisé qu’ils étaient arrivés à Burin, près de Naplouse, vendredi matin, pour aider les agriculteurs palestiniens à planter des arbres sur des terres à l’intérieur des limites du village. Environ une heure et demie plus tard, des dizaines de personnages masqués sont descendus de l’avant-poste israélien illégal voisin de Givat Ronen, brandissant des gourdins et des pierres. Au moins six Israéliens ont été blessés lors de l’attaque, ont indiqué des témoins et des médecins. On ne sait pas combien de Palestiniens ont été blessés.

Six Israéliens blessés par l’attaque extrémiste ont été hospitalisés à l’hôpital Beilinson de Petah Tikva. Certains ont été blessés à la tête et un autre a apparemment eu la main cassée. 

Gabriel Attal