La Radio Juive

Grand Rabbin David Lau : la Knesset ne déterminera pas qui est juif

(Crédit : DR)

Le grand rabbin ashkénaze David Lau s’est prononcé contre le ministre des Services religieux Matan Kahana, affirmant que même si ses réformes de conversion proposées étaient adoptées à la Knesset, elles ne détermineront pas qui est juif dans l’État d’Israël. Dans une interview au Israel Hayom, le Rav a affirmé : « Avec tout le respect que je vous dois, même si la Knesset détermine qu’un homme avec une fièvre de 43 degrés Celsius est en bonne santé, cela ne le rend pas vrai. Et même s’ils légifèrent une loi qui dit que vous n’avez pas besoin de ciment pour construire un bâtiment, cela n’arrivera pas. Il en va de même pour la conversion : la Knesset n’est pas l’autorité qui décide qui est juif. Un juif est quelqu’un qui garde les commandements et rejoint le peuple juif. Il a poursuivi : « Quand un enfant naît aux États-Unis, il est américain. Mais si une personne qui n’est pas née aux États-Unis demande à devenir citoyenne là-bas, elle doit franchir de nombreux obstacles. Ceux qui sont nés dans un kibboutz sont automatiquement membres du kibboutz, mais ceux qui veulent déménager dans un kibboutz doivent passer des examens et remplir certaines conditions », a ajouté le Grand Rabbin ashkénaze. 

« Le peuple juif n’est rien de moins que la nation américaine ou un kibboutz. Il y a un chemin de génération en génération et une ligne qui doit rester uniforme. Ce sont des questions halakhiques, et il n’y a qu’une seule adresse pour elles : le Grand Rabbinat. Si quelqu’un est gêné par l’assimilation, laissez-le changer la loi du retour avec autant de force et d’enthousiasme. Selon les données du ministère de l’Intérieur, la grande majorité des immigrants en Israël ne sont pas juifs, alors pourquoi les amener ici et ensuite leur dire qu’il y a un problème ? Arrêtez-le à l’avance si cela vous fait si mal. Pourquoi changer une loi qui est halakhique dans son intégralité au lieu de prévenir le problème en premier lieu ? » a demandé le Rav David Lau.

Gabriel Attal

LE 20-01-22 - 14:45