(Crédit : DR)

Le FPLP appelle à la résistance contre Israël après les démolitions du quartier Shimon Hatsadik

Le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) a appelé à l’escalade de « toutes les formes de résistance » contre Israël à la suite de deux démolitions de maisons dans le quartier de Shimon Hatsadik à l’est de Jérusalem ce mercredi. Il a mis en garde Israël contre la poursuite de son prétendu plan de « judaïsation » de Shimon Hatsadik et de Jérusalem. Les deux maisons ont été démolies au milieu d’un conflit de propriété juridique avec la ville, qui a confisqué le terrain il y a des décennies pour l’espace public et prévoit maintenant d’y construire une école pour les enfants arabes ayant des besoins spéciaux. Les Palestiniens et la communauté internationale pensent qu’Israël s’efforce de réduire la présence palestinienne dans la ville en expulsant les résidents palestiniens pour faire place à des projets publics et à la construction de maisons juives. Il y a des centaines de familles palestiniennes, dont dans le quartier de Shimon Hatsadik, qui font face à de telles expulsions.

Le ministère des Affaires étrangères de l’Autorité Palestinienne (AP) a affirmé dans un communiqué qu’il « condamne dans les termes les plus forts le crime odieux commis par les forces d’occupation et la police à l’aube d’aujourd’hui lors de la démolition de deux maisons pour la famille Salhia Shimon Hatsadik, au milieu de mesures brutales et de punitions collectives ». imposées sur la zone, où ils ont utilisé une violence extrême et des bombes assourdissantes, et ont arrêté tous les militants solidaires présents sur place. « Ce crime s’inscrit dans le cadre de nombreux crimes commis par les autorités d’occupation, les milices et les colons à Jérusalem dans le but d’achever son israélisation et sa judaïsation et de changer sa réalité historique, juridique et démographique existante », a accusé le ministère.

Gabriel Attal