(Crédit : DR)

Les actes antisémites aux Etats-Unis représentent 30% de ceux qui ont pu être recensés dans le monde l’an dernier

C’est ce qui ressort d’un rapport publié par l’Agence Juive et l’Organisation sioniste mondiale.

L’antisémitisme aux Etats-Unis est plus violent qu’ailleurs, les actes sont plus susceptibles d’y être physique que verbaux, alors qu’ailleurs, il prend le plus fréquemment la forme de vandalisme.  

Sans surprise, c’est dans les endroits où vivent le plus de juifs qu’il y a le plus d’actes antisémites. Ainsi l’Etat de New-York est le plus touché, suivi de la Californie en deuxième position, et la Floride en troisième.

Concernant les campus des universités, la violence antisémite trouve le prétexte des tensions au Moyen-Orient. Elle a considérablement augmenté l’année dernière au mois de mai, quand Israël a dû riposter aux attaques à la roquettes du Hamas en lançant une opération militaire à Gaza.

ES