(Crédit : Handout)

Procès des attentats du 13 novembre 2015 : un nouvel accusé positif au coronavirus, pas de reprise avant le 25 janvier

Le procès des attentats du 13 novembre a été de nouveau suspendu ce lundi suite à la contamination au coronavirus d’un des accusés. Il s’agit d’Ali El Haddad Asufi, a indiqué son avocat au Figaro.

Lors de l’audience devant la cour d’assises spécialement composée vendredi, ce Belgo-Marocain de 36 ans présentait des symptômes du Covid-19. Après avoir effectué un test, il a été confirmé que ce dernier, non vacciné, avait été contaminé. «Monsieur El Hadad a toujours voulu assister à l’audience, donc il n’est pas envisageable que l’audience se tienne sans lui», souligne au Figaro son avocat, Me Martin Méchin. Par conséquent, le président a décidé de suspendre les débats jusqu’au mardi 25 janvier.

C’est le second accusé à être contaminé par la Covid-19. Salah Abdeslam avait été infecté, repoussant la reprise du procès de trois jours.

Gabriel Attal