(Crédit : police des frontières israélienne)

Homesh : manifestation à Jérusalem

Ils étaient plus de 5 000 jeudi dans les rues de la capitale israélienne pour exiger la démission du chef du gouvernement Naftali Bennett. « C’est notre terre. La Judée et la Samarie sont une partie indivisible d’Israël », a déclaré Yossi Dagan, le chef du conseil régional de Samarie. Ils veulent que le gouvernement autorise la yeshiva de Homesh située en Judée Samarie. Un rassemblement un mois après l’attentat palestinien de Homesh qui a coûté la vie à un israélien, Yehuda Dimentman et blessé 2 autres.