(Crédit : DR)

Prison pour un manifestant anti-pass pour des inscriptions antisémites

Les faits remontent à août dernier. Il a écopé mardi de trois mois de prison avec sursis pour avoir participé à une manifestation anti-pass vaccinal à Compiègne où il arbore sur son bob et son torse l’inscription « Qui ? » avec le « Q » surmonté de cornes. C’est un signe antisémite utilisé dans les milieux d’extrême-droite pour pointer du doigt des personnalités juives. Une semaine plus tôt, la photo d’une jeune femme coiffée d’un béret, brandissant fièrement une pancarte avec ce même logo lors d’une manifestation antivax à Metz, avait suscité un tollé dans la classe politique et les organisations de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.