La Radio Juive

Tsahal annule les exercices de réserve pour janvier alors que les troupes infectées par Omicron dépassent les 6 000

(Crédit : unité du porte-parole de Tsahal)

Le nombre de personnes diagnostiquées avec le variant Omicron continuant de monter en flèche à travers le pays, l’armée israélienne a annulé tous les exercices de réserve pour le mois de janvier. Il y aura des exercices spécifiques qui pourront être approuvés par les commandants en fonction des besoins opérationnels. Selon des officiers supérieurs de l’armée, plus de 6 380 soldats ont été diagnostiqués avec le coronavirus mardi et 6 928 autres se sont auto-isolés à la maison. Il y a eu plusieurs épidémies de virus sur diverses bases de Tsahal. « Nous ne sommes pas surpris et nous nous sommes préparés à cette augmentation du taux d’infection », a affirmé un officier supérieur, expliquant qu’il y avait eu plus de 1 000 nouveaux cas diagnostiqués au cours des dernières 24 heures. Alors que le nombre de cas confirmés dans l’armée israélienne continue de monter en flèche, l’officier a indiqué que l’armée israélienne s’attend à ce qu’ils augmentent encore plus au cours des deux prochaines semaines, lorsque la cinquième vague du virus devrait culminer.

Crédit : unité du porte-parole de Tsahal

Bien que l’armée ne maintienne pas pour le moment des troupes sur la base pour tenter de maintenir le virus à distance, plusieurs bataillons de troupes de combat ne seront pas autorisés à prendre des congés pendant la semaine et demie à venir afin de maintenir leur compétence opérationnelle. « Nous organisons quotidiennement des réunions de sensibilisation à la situation », a-t-il précisé. Afin de diagnostiquer les troupes, l’armée a acheté plus d’un million de tests d’antigène et a déjà distribué des dizaines de milliers de tests dans des cliniques militaires à travers le pays.

Gabriel Attal

LE 11-01-22 - 17:45