(Crédit : DR)

L’Iran déploie des missiles dans le cadre de pourparlers nucléaires avec les puissances mondiales

L’Iran a déployé ce vendredi trois missiles balistiques sur une esplanade de prière en plein air dans le centre de Téhéran, alors que les pourparlers à Vienne visant à relancer l’accord nucléaire de Téhéran avec les puissances mondiales échouent. Les missiles – connus sous les noms de Dezful, Qiam et Zolfaghar – ont des portées officielles allant jusqu’à 1 000 kilomètres et sont des modèles déjà connus, a affirmé la Garde révolutionnaire paramilitaire.

Les diplomates des pays qui restent dans l’accord nucléaire de 2015 – la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne, la Russie et la Chine – travaillent avec Téhéran pour relancer l’accord, qui visait à limiter les ambitions nucléaires de l’Iran en échange de la levée des sanctions économiques.

Des diplomates américains sont présents aux pourparlers nucléaires à Vienne mais ils ne sont pas en pourparlers directs avec les Iraniens. L’accord s’est effondré en 2018 lorsque le président de l’époque, Donald Trump, a retiré unilatéralement les États-Unis de l’accord et réimposé des sanctions contre l’Iran.

Un reportage de la télévision d’État iranienne a indiqué que les missiles exposés étaient du même type que ceux utilisés pour frapper les bases américaines en Irak.

Gabriel Attal