(Crédit : Twitter)

Pourparlers sur le nucléaire iranien : Israël veut limiter les dégâts

Selon Yaïr Lapid, ses discussions n’aboutiront pas à un résultat optimal, mais Israël travaille toujours avec les personnes impliquées pour l’améliorer le plus possible.

Le ministre des affaires étrangères estime qu’Israël a réussi à amener le monde à être plus sensible à la menace iranienne, et les grandes puissances prennent la position d’Israël au sérieux. « Le Premier ministre, le ministre de la Défense et moi avons dit que nous n’étions contre aucun accord ; une bonne affaire est une bonne chose », a déclaré le chef de la diplomatie israélienne lundi lors d’un point de presse. 

Mais pour le conseiller à la sécurité nationale Eyal Hulata, la communauté internationale est unie et déterminée et forcera l’Iran à des concessions stratégiques plus importantes que par le passé. Lors de récents cycles de pourparlers, des diplomates occidentaux ont exprimé leur frustration que l’Iran ait exigé la suppression de toutes les sanctions américaines de ces dernières années, sans accepter de concessions sur son programme nucléaire, tout en faisant progresser son enrichissement d’uranium au fur et à mesure des négociations.

ES