(Crédit : DR)

Le Mossad a bombardé des entreprises allemandes et suisses pour arrêter les armes nucléaires pakistanaises

Le Mossad est soupçonné d’avoir fait exploser des bombes et d’avoir menacé des entreprises allemandes et suisses dans les années 1980 qui ont travaillé avec énergie pour aider la République islamique du Pakistan dans son programme d’armement nucléaire naissant. L’éminent quotidien suisse Neue Zürcher Zeitung (NZZ) a rendu compte pour la première fois des résultats samedi. Selon le journal, « le soupçon que le Mossad pourrait être derrière les attaques et les menaces est vite apparu. Pour Israël, la perspective que le Pakistan, pour la première fois, puisse devenir un État islamique avec une bombe atomique constituait une menace existentielle ».

Le document rapporte que le Pakistan et la République islamique d’Iran ont collaboré étroitement dans les années 80 à la construction de dispositifs d’armes nucléaires. Selon le NZZ, le travail intensif des entreprises allemandes et suisses pour aider le programme nucléaire iranien « a été relativement bien documenté ». Cependant, « de nouveaux documents jusque-là inconnus provenant des archives de Berne et de Washington affinent cette image. » Le journal a cité l’historien suisse Adrian Hänni qui a déclaré que le Mossad était probablement impliqué dans les attentats à la bombe perpétrés par des entreprises suisses et allemandes, ajoutant cependant qu’il n’y avait pas de « fugue fumante » pour prouver que le Mossad a mené les attaques. L’Organisation pour la non-prolifération des armes nucléaires en Asie du Sud, une entité jusque-là inconnue, a revendiqué les explosions en Suisse et en Allemagne.

Gabriel Attal