(Crédit : DR)

Laurent Hayem sur Radio J : « Les informations biaisées à propos d’Israël donnent lieu à des passages à l’acte »

Laurent Hayem, directeur du site internet « InfoEquitable », était au micro d’Ilana Ferhadian à 7h45 ce mardi matin dans le Morning de Radio J. Un site qui favorise un regard  plus juste face à une désinformation toujours aussi vive depuis des années à propos  d’Israël. 

InfoEquitable a fait de la désinformation son cheval de bataille depuis sa création il y a sept ans. Une désinformation qui alimente un antisionisme qui incite à la haine et parfois  mêmes aux actes terroristes. « À force d’avoir des informations biaisées et négatives à propos d’Israël cela peut donner envie à certains de passer à l’acte », a expliqué Laurent Hayem.  

Le site est notamment connu de certains critiques anti-israéliens. Dans son livre de souvenirs professionnels, paru au printemps 2021, l’ex-correspondant de France 2 à Jérusalem, Charles Enderlin assimile InfoEquitable à une « police juive de la pensée » et le qualifie de « relais d’Israël à Paris ». « On n’a jamais eu affaire à cette personne et je voudrais lui répondre que notre site sanctifie la liberté de penser. Nous avons à cœur de véhiculer des informations justes et objectives. Si les médias prennent en compte nos corrections sur leurs informations c’est qu’ils estiment que nous sommes une source  légitime et en aucun cas une police de la pensée ou je ne sais quoi », a indiqué Laurent Hayem.  

InfoEquitable a notamment remis le prix de la désinformation anti-israélienne. Dans ce palmarès, huit lauréats ont été récompensés sur le ton de l’humour avec une délibération  très serrée entre des « trésors d’inventivité pour accabler Israël, qui méritent d’être  salués». Le prix de la plus grosse fake news avec mention spéciale du jury a ainsi été attribué à une certaine Agnès Callamard, secrétaire générale d’Amnesty International. « Amnesty est une organisation qui sert souvent de caution morale dans les médias. Lorsque Madame Callamard est devenue secrétaire générale nous avons fouillé dans son passé et on a trouvé des actions très antisionistes », a souligné Laurent Hayem.

Alexandra Senigou