(Crédit : mission israélienne de l'ONU)

Gilad Erdan répond à Emma Watson : « La fiction peut fonctionner dans Harry Potter, mais cela ne fonctionne pas dans la réalité »

Gilad Erdan, ambassadeur d’Israël aux Nations Unies, a adressé un message à l’actrice Emma Watson après qu’un compte Instagram à son nom a publié un message apparemment solidaire avec les Palestiniens : « Il faudra plus que de la magie pour résoudre le conflit. » « La fiction peut fonctionner dans Harry Potter, mais cela ne fonctionne pas dans la réalité », a lancé Gilad Erdan sur Twitter lundi, en joignant une capture d’écran d’un message du compte Instagram de l’actrice britannique. « Si c’était le cas, la magie utilisée dans le monde sorcier pourrait éliminer les maux du Hamas (qui opprime les femmes et cherche l’anéantissement d’Israël) et de l'[Autorité palestinienne] (qui soutient le terrorisme). J’y serais favorable ! »

Il n’est cependant pas clair si Emma Watson a publié ou approuvé le message ou si la personne qui a publié le message approuvait ses associations pro-palestiniennes ; elle a récemment indiqué qu’elle avait cédé le contrôle d’au moins une partie du compte à un groupe d’activistes de gauche, et sa biographie de profil Instagram se lit comme suit : « L’Instagram officiel d’Emma a été repris par un collectif féministe anonyme. » Le message paru dimanche sur la page d’Emma Watson comprenait un slogan superposé sur une photo d’une manifestation pro-palestinienne à Chicago en mai, alors qu’Israël et le Hamas étaient en conflit, et une citation sans rapport avec le conflit israélo-palestinien attribuée à Sara Ahmed, une Australienne théoricienne féministe. Le slogan, qui domine une grande partie du tableau, se lit comme suit : « La solidarité est un verbe » et le passage attribué à Ahmed analyse le sens de « solidarité ». Derrière le slogan se trouvent des manifestants portant des banderoles indiquant « Palestine libre » et « États-Unis et Israël – Ne touchez pas à Jérusalem ».

Gabriel Attal