(Crédit : DR)

Le vice-président de Ben et Jerry’s élu antisémite de 2021

L’organisme de surveillance de l’antisémitisme, StopAntisemitism.org, a annoncé le lauréat de son prix « Antisémite de l’année » 2021 – remettant le (dés)honneur à Anuradha Mittal, présidente du conseil d’administration de Ben & Jerry’s et vice-présidente de la Ben & Jerry’s Foundation Inc. Mittal a été le fer de lance des efforts de Ben & Jerry’s BDS pour arrêter la vente et la distribution de ses glaces à ceux vivant en Judée-Samarie. En réponse, plusieurs États américains, tels que la Floride et l’Illinois, se sont départis de leurs avoirs dans les fonds de pension de la société mère Unilever. Mittal a battu la chanteuse Dua Lipa, qui a critiqué Israël lors des affrontements de mai dernier avec le Hamas, et la représentante américaine Marjorie Taylor-Greene, qui – parmi de nombreuses déclarations controversées – a affirmé que les incendies de forêt en Californie sont le résultat de « lasers spatiaux juifs » ciblant la Terre.

« Pour nous et pour les électeurs, Mittal était clairement l’antisémite de l’année 2021 », a affirmé Liora Rez, fondatrice et directrice exécutive de StopAntisemitism. « Le boycott de Ben & Jerry’s est sans vergogne partial, et l’engagement de Mittal à promouvoir son programme antisémite et anti-israélien est déplorable. »

Gabriel Attal