(Crédit : caisse d'assurance santé Clalit)

Israël délivrera une 4e dose de vaccin aux plus de 60 ans, aux personnes fragiles et au personnel médical

Un nouveau confinement pour le mois de janvier en Israël. La possibilité est évoquée, alors que l’administration d’une quatrième dose a été approuvée, premier pays au monde à le faire. Les plus de 60 ans, les personnes immunodéprimées et les professionnels de santé vont avoir accès à la quatrième dose dans les jours à venir, ont évoqué les autorités en conseil des ministres. Selon le ministère israélien de la santé, trois doses ne seraient donc pas suffisantes face au variant Omicron.

Pour la première fois, un homme a succombé du variant. La victime est un homme de 75 ans, originaire de Beer Sheva et atteint de comorbidités. Il est mort à l’hôpital Soroka. Il s’était pourtant fait vacciné, il y a plus de six mois, mais n’avait pas reçu de troisième dose de rappel. Mardi soir, le pays comptabilisait 341 cas du variant Omicron, un taux qui doublerait toutes les 48 heures. La contamination viendrait principalement de voyageurs revenant de l’étranger.

Pour faire face à la vague de contaminations venant des enfants, le gouvernement israélien redouble d’efforts pour encourager les parents à faire vacciner leurs enfants. Israël ouvrira la vaccination dans les centres commerciaux dès dimanche 26 décembre. Les Israéliens qui choisissent de se faire vacciner dans ces centres recevront en retour des cartes-cadeaux et d’autres réductions dans les magasins. Dès lundi prochain, les cours ne pourront avoir lieu que si plus de 70% des élèves sont vaccinés.