Le président libanais Michel Aoun (Crédit : DR)

Le Liban se dit prêt à reprendre les négociations avec Israël sur les frontières maritimes

Le président libanais Michel Aoun a déclaré lundi 20 décembre que Beyrouth était déterminé à poursuivre les pourparlers indirects avec Israël sur la délimitation des frontières maritimes des voisins méditerranéens. Des propos tenus lors d’une conférence de presse conjointe avec le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, au palais présidentiel de Baabda, à l’est de Beyrouth. « En ce qui concerne la situation avec Israël, j’ai réitéré à son excellence [Guterres] l’engagement du Liban à poursuivre la résolution 1701 [résolution du Conseil de sécurité de l’ONU destinée à résoudre la guerre du Liban de 2006] et tous ses aspects – maintenir la stabilité sur le frontière sud et la coopération entre l’armée libanaise et la FINUL [Force intérimaire des Nations Unies au Liban] », a affirmé le chef de l’Etat. « Je dénonce également les violations israéliennes sur terre, air et mer et principalement l’utilisation de l’espace aérien libanais pour cibler la Syrie », a t-il ajouté.

Gabriel Attal