(Crédit: Boeing)

La demande israélienne d’accélération de la livraison des avions de ravitaillement rejetée par les États-Unis

L’administration Biden a rejeté la demande d’Israël d’accélérer la livraison de deux avions de ravitaillement KC-46 sur les quatre achetés, ce qui faciliterait le vol de l’IAF pour attaquer l’Iran, selon le site d’informations Ynet. L’Etat hébreu a accepté d’acheter les avions dans le cadre de la visite du ministre de la Défense, Benny Gantz, à Washington. Selon l’accord, les avions ne seraient envoyés en Israël que dans quatre ans. Cependant, Israël aimerait recevoir les avions plus tôt que prévu, afin de se préparer à l’option d’une attaque militaire contre l’Iran.

Les avions, des appareils KC-46, peuvent durer plus de 11 heures en vol et parcourir plus de 11 000 kilomètres (6835 miles). Le système de défense israélien a l’intention de continuer à faire pression sur l’armée américaine, dans le but de recevoir au moins un des avions dans les prochains mois.

Gabriel Attal