(Crédit: Kobi Gideon/GPO)

Coronavirus : Israël face au variant Omicron

Le Premier ministre, Naftali Bennett, est très inquiet car ce variant est le plus contagieux de tous.

Il y a pour l’instant seulement 67 cas de personnes contaminés en Israël. Mais ce qui inquiète le Premier ministre c’est la rapidité à laquelle ce variant ce propage. « Il faut rester très prudent et surtout aller se faire vacciner même les enfants. C’est ce qui va sauver des vies », a affirmé le chef du gouvernement dimanche en ouverture du conseil des ministre.

Mais comme ailleurs, les Israéliens sont fatigués d’entendre parler du Covid-19 et la crainte est aussi le relâchement de la population. Il s’agit donc aussi de prendre des mesures pour limiter l’entrée du variant en Israël, notamment par le renforcement des frontières. Le docteur Sharon Alroy-Preis, chef des services de santé publique, a annoncé dimanche que la Grande-Bretagne et le Danemark vont être à partir de mardi ajoutés à la liste des pays dits « rouges ». Cela signifie que les israéliens n’auront plus le droit de s’y rendre. Le ministre de la santé a annoncé que cette liste des pays rouges sera actualisée quotidiennement.

ES