(Crédit: DR)

Les EAU et l’Arabie saoudite dénoncent le Hezbollah et soutiennent la création d’un Etat palestinien avec Jérusalem pour capitale

Les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite ont souligné la nécessité de garantir que le Liban « ne sera pas le point de départ d’actes terroristes », citant spécifiquement le Hezbollah , et ont exprimé leur soutien à un État palestinien avec sa capitale à l’est de Jérusalem, dans une déclaration commune à l’issue de la visite mercredi du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane.

Les deux pays ont affirmé avoir passé en revue les développements et les sujets de préoccupation pour eux sur la scène régionale et internationale, soulignant la « coordination de leurs positions pour servir leurs intérêts et soutenir et renforcer la sécurité et la stabilité dans la région et dans le monde », selon le communiqué de l’Agence de presse officielle saoudienne. « Sur la question libanaise, les deux parties ont souligné la nécessité de mener des réformes politiques et économiques globales pour garantir que le Liban puisse surmonter ses crises, limiter les armes aux institutions étatiques légitimes et que le Liban ne sera pas un point de départ pour des actes terroristes. et une plaque tournante pour les organisations et les groupes qui ciblent la sécurité et la stabilité de la région comme le terroriste Hezbollah ou pour être une source de fléau de la drogue qui menace la sécurité des sociétés de la région et du monde », lit-on dans une partie de la déclaration commune.

Les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite ont affirmé leur « plein soutien » aux droits du peuple palestinien « au premier rang desquels est son droit d’établir un État palestinien indépendant et souverain avec les frontières du 4 juin 1967, et l’Est de Jérusalem comme sa capitale… d’une manière qui réalise les aspirations du peuple fraternel palestinien. » La déclaration ne faisait aucune référence à Israël.

Les deux États ont également souligné l’importance de traiter « sérieusement et efficacement » le dossier nucléaire et balistique de l’Iran d’une manière qui contribue à assurer la sécurité et la stabilité régionales et internationales et à épargner la région de « toutes les activités et interventions déstabilisatrices ».

Gabriel Attal