(Crédit: DR)

Le ministère de la Santé envisage de légaliser l’utilisation du cannabinoïde (CBD)

Le ministère israélien de la Santé a annoncé ce mardi avoir mis en place un comité pour examiner les implications de l’exclusion de substances ou de produits contenant du CBD de la liste des drogues dangereuses. Le cannabidiol (CBD) est un composé du cannabis qui est largement considéré comme dépourvu de propriétés psychotropes.

Le ministère a affirmé qu’il examinerait la possibilité de retirer le CBD de la liste, ce qui signifie qu’il serait possible de commercialiser des produits contenant le composé en Israël, en mettant l’accent sur la consommation orale et topique. Le comité examinera la législation et les politiques en la matière dans le monde entier, ainsi que des moyens de surveiller la qualité, la quantité et la concentration du matériau dans les produits, ainsi que la sécurité.

Le comité examinera en outre les avantages potentiels des produits contenant du CBD, ainsi que les processus de test et de supervision.

Séparément, la Knesset a  accepté du  jour au lendemain de former un soi-disant comité sur le cannabis. La députée du parti Nouvel Espoir, Sharren Haskel, avait fait pression pour la formation du comité. « Je salue la création du comité et promets de faire tout mon possible pour apporter de bonnes nouvelles aux patients du cannabis et au public », a-t-elle tweeté ce mardi. Le comité discutera de la marijuana à des fins médicales, de la légalisation et d’autres questions liées au cannabis.

Gabriel Attal