La Radio Juive

Nachman Ash: les enfants contractent le variant Omicron à un taux plus élevé

(Crédit: Facebook)

Le directeur général du ministère de la Santé, Nachman Ash, a déclaré lundi 6 décembre que les dernières données sur le variant Omicron indiquaient que les enfants contractent la souche à un taux plus élevé. Le professeur a affirmé que le pays maintiendrait les restrictions sanitaires actuelles pour le moment. « En regardant les données existantes, il n’y a aucune base pour la levée des mesures », a-t-il indiqué. « À mon avis, si la situation reste telle qu’elle est, nous devrons prolonger les restrictions jusqu’à ce que nous ayons plus d’informations. Nous ne pouvons toujours pas dire avec certitude que le vaccin protège contre le variant et ne peut donc pas lever les restrictions à l’entrée des personnes vaccinées en Israël. » Les responsables de la santé ont également signalé lundi que le taux de reproduction du virus (R) est à nouveau passé au-dessus de 1, après avoir diminué au cours des derniers jours.

Ash a précisé qu’il était préoccupé par les informations en provenance d’Afrique du Sud, indiquant que la variante infecte ceux qui se sont rétablis du virus à un taux plus élevé que les mutations précédentes en plus des jeunes enfants. « Ces données font toujours l’objet d’une enquête, mais elles sont très préoccupantes », a-t-il déclaré. « C’est pourquoi nous devons poursuivre nos efforts pour arrêter la propagation du nouveau variant en Israël. À la fois de l’extérieur des frontières du pays et de l’intérieur. »

Gabriel Attal

LE 06-12-21 - 17:00