(Crédit: caisse d'assurance santé Clalit)

Israël vaccine les enfants de 5 à 11 ans plus rapidement que ceux de 12 à 15 ans

Une semaine après qu’Israël a commencé à administrer des vaccins contre le coronavirus aux enfants âgés de 5 à 11 ans, les prestataires de santé les ont inoculés à un rythme plus rapide que lorsque les vaccins ont été déployés pour les enfants de 12 à 15 ans, selon les chiffres publiés lundi 29 novembre.

Chez Maccabi Healthcare Services, le pourcentage de jeunes enfants qui ont reçu une injection de Covid-19 au cours de la semaine dernière était plus du double de celui des enfants de 12 à 15 ans au cours de la semaine suivant la mise à disposition des vaccins en juin, tandis qu’à Clalit Health Services, le taux était plus de quatre fois plus élevé, selon les statistiques citées par Channel 12. Les organisations de maintien de la santé (HMO) de Leumit et Meuhedet ont rapporté des chiffres qui étaient respectivement de deux et demie à près de quatre fois plus élevés qu’au début de cette année.

Les chiffres du Maccabi ont montré que 8,8% des enfants entre 5 et 11 ans qui sont assurés par le HMO ont reçu une injection au cours de la première semaine où ils étaient disponibles, contre 3,3% pour les enfants entre 12 et 15 ans. Aucun pourcentage n’a été fourni pour les trois autres HMO, qui n’ont signalé que le nombre total d’enfants dans les groupes d’âge respectifs qui ont reçu un vaccin dans la semaine suivant la première injection de vaccins.

Dans l’ensemble, 3,3% des enfants de 5 à 11 ans ont reçu un vaccin contre le coronavirus, selon les derniers chiffres du ministère de la Santé. Parmi les enfants entre 12 et 15 ans, 58,6% ont reçu au moins une injection et 47,7% ont reçu deux doses.

Gabriel Attal