La Radio Juive

Des calligraphes israéliens et émiratis collaborent à une exposition pionnière à Jérusalem

(Crédit: Théâtre de Jérusalem)

Des artistes des Émirats arabes unis et d’Israël exposent leur art calligraphique hébreu et arabe dans une exposition inédite au Théâtre de Jérusalem, du 20 novembre au 30 décembre. L’exposition, intitulée « Maktoub », qui signifie à la fois « écrit » et « destiné » en arabe, présente des œuvres de 10 artistes calligraphes (cinq d’Israël et cinq des Émirats arabes unis), selon un communiqué de presse. L’exposition est co-organisée par Chama Mechtaly, basée à Dubaï, et Lenore Cohen Mizrachi, basée à Jérusalem. « Lenore est une artiste juive syrienne de Brooklyn qui a travaillé la majeure partie de sa vie sur la calligraphie arabe. Et j’ai grandi dans un contexte musulman à Casablanca, au Maroc, et j’ai vécu aux Émirats arabes unis au cours des cinq dernières années, mais j’ai toujours travaillé sur la calligraphie hébraïque et l’art juif indigène d’Afrique du Nord », a déclaré Mechtaly à Jewish News Syndicate .

Décrivant son art et celui de Mizrahi comme « des images conceptuellement miroir de l’un de l’autre », Mechtaly a affirmé que leurs œuvres « expriment ce profond désir de l’autre côté de notre culture qui a été sous-représenté ou réprimé dans nos communautés et pourtant complètement défini comment nos cultures ont évolué, où L’islam et le judaïsme ont vécu en étroite proximité et se sont nourris l’un l’autre. » À la suite des accords d’Abraham, c’est Mizrahi qui a contacté Mechtaly avec l’idée d’une collaboration.

La deuxième partie de « Maktoub », selon Mechtaly, est un programme de résidence prévu aux EAU en 2022 qui réunira pour la première fois des artistes israéliens et émiratis pour travailler dans le même espace physique. « Ce qui se passera à l’avenir dépendra de notre engagement à approfondir les implications sociales des accords de paix et à jeter les bases d’une paix durable dans la région », a-t-elle indiqué.

Gabriel Attal

LE 29-11-21 - 18:45