Le Pr Cyrille Cohen Crédit : DR

Coronavirus, Israël referme ses frontières : L’immunologue israélien Cyrille Cohen, au micro de Laurence Khan sur Radio J

Selon lui « même si en France il n’y a pas encore de cas de ce nouveau variant détecté, il faut chercher, sinon vous ne trouverez pas. »

Pourquoi Israël a refermé ses frontières ?

Réponse du Pr Cohen : « on est un peu dans l’inconnu (…) on reçoit des rapport d’Afrique comme quoi ce variant pourrait se propager 2 à 6 fois plus vite, on ne sait pas quel est la protection octroyée par les vaccins contre ce variant, on ne sait pas si les gens qui ont été convalescents ne seront pas aussi sensibles à une réinfection, et c’est pour ça qu’Israël prend des mesures pour stopper l’importation. Et traquer les gens potentiellement contaminés. »

Qu’est-ce qui est inquiétant dans ce nouveau variant omicron venu d’Afrique du Sud ?

On a jamais vu qqch comme ça, habituellement sur les variant (l’alpha, le béta, le gamma) on il y a à peu près une dizaine de mutation dans la protéine Spike, celle qui sert de porte d’entrée du virus dans nos cellule, et qui est aussi ciblé par les vaccins, là on a 32 mutations qu’on ne connaît pas. C’est pour ça qu’on est un peu inquiet. C’est pour ça qu’il faut être prudent. »

Quelle est la situation en Israël ?

« Une personne de retour du Malawi a finalement pu être isolée. Elle a tenté de fuir en prenant un bus pour Eilat, les autorités essayent de retrouver ceux qui étaient à bord du véhicule avec elle, avant qu’une ambulance ne la rattrape et l’oblige à se soumettre à l’isolement obligatoire. » Selon le Pr Cyrille Cohen, « il y a encore qq cas testé et qui semblent positif. 800 israéliens reviennent de pays à risques, notamment d’Afrique », il précise « on essaye de tuer ça dans l’œuf mais ce n’est pas facile ».

ES

Cyrille Cohen est immunologue, et professeur à l’université Bar-Ilan de Tel-Aviv.