(Crédit: DR)

Les Saoudiens ont tenté de bloquer l’accord EAU-Israël-Jordanie sur l’énergie et l’eau

L’Arabie saoudite a tenté de faire pression sur les Émirats arabes unis pour qu’ils fassent échouer un accord majeur avec la Jordanie et Israël sur l’énergie et l’eau, selon le site internet Axios. L’accord négocié par les Émirats arabes unis signé plus tôt cette semaine verra la construction d’une importante centrale solaire dans le Royaume hachémite pour produire de l’électricité pour l’État hébreu tandis qu’une usine de dessalement établie en Israël enverra de l’eau à la Jordanie.

Il s’agit du plus grand accord de coopération jamais signé entre Jérusalem et Amman depuis que les anciens ennemis ont signé un traité de paix en 1994, et c’est le plus grand projet d’énergie renouvelable actuel au Moyen-Orient.

Le site Internet Axios, citant deux responsables israéliens et une autre source anonyme, a déclaré que les Saoudiens avaient même proposé un plan alternatif qu’ils dirigeraient, en collaboration avec les Émirats arabes unis et la Jordanie, qui exclurait Israël. Les Emiratis ont cependant repoussé la pression, bien que la signature de l’accord ait été retardée pendant plusieurs heures au milieu des efforts saoudiens pour le bloquer. L’Arabie saoudite n’était pas au courant du plan négocié par les Émirats arabes unis jusqu’à ce qu’il soit publié dans les médias, selon Axios.

Riyad, qui contrairement aux Émirats arabes unis et à la Jordanie n’a pas de relations diplomatiques officielles avec Israël, craignait que l’accord ne sabote les efforts de son prince héritier pour diriger les efforts climatiques dans la région. Les responsables israéliens, émiratis et saoudiens ont tous refusé de commenter ces informations.

Gabriel Attal